On n’y pense pas vraiment mais les brocantes et les friperies regorgent de trésors. Ma garde-robe est, par exemple, constituée à moitié de vêtements et accessoires dénichés dans de tels endroits. Difficile à croire, n’est-ce pas ? Les fripes ne sont pas que des choses bonnes à jeter, loin de là. Une très grande partie de ce que l’on peut y trouver n’ont jamais porté. Ils sont donc neufs. Bon, presque neuf si on est un peu tatillon. Ce sont en effet bien souvent des cadeaux non désirés ou des erreurs d’achat. Et oui, maintenant que 90% de la population fait ses emplettes en ligne, les problèmes au niveau de la taille ou des couleurs sont très fréquents. Bref, laissez-moi vous présenter 3 astuces géniales pour dénicher des trésors dans les friperies ou autres endroits du genre. Ouvrez les yeux car ce que vous recherchez est tout proche.

Se rendre en touriste dans les friperies

Réfléchissez, quand on est à la recherche de quelque chose en particulier, on est un peu comme obnubilée et on oublie le reste. Eh bien, c’est ce qu’il faut éviter. Si vous y aller avec l’idée en tête de vous procurez un manteau, vous louperez peut-être le magnifique pantalon ou les belles chaussures qui se trouvent pourtant juste à côté. Pour faire l’analogie, ça ressemble aux soldes. De toute évidence, on ne peut pas prévoir ce que l’on va trouver. Ma première astuce c’est donc de ne pas essayer de forcer les choses mais de les laisser venir à nous.

Laissez donc votre merveilleux sens de l’observation faire son travail. L’esprit ouvert, vos chances d’apercevoir les trésors en seront décuplées. Et puis, aussi, la magie ne peut opérer que quand on ne s’y attend pas. La meilleure sensation c’est d’acheter une robe dont on rêve et qu’on ne pensait pas trouver plutôt que l’inévitable jupe que l’on désire se procurer sur un coup de tête. Lâchez prise et saisissez vos coups de cœur.

Cela paraît anodin mais les objets que l’on utilise au quotidien ou les vêtements que l’on porte ont une grande importance. Je ne parle pas dans le matérialiste mais plutôt du côté spirituelle, le karma en quelque sorte. On choisit avec attention les aliments que l’on consomme parce que ces derniers doivent nourrir notre corps, lui permettre de fonctionner correctement et efficacement. Pourquoi ne pas donc adopter cette philosophie pour nos tenues ? Il faut être fier de nos parures vestimentaires, être ravie d’exhiber tel manteau ou tel pantalon. Parce que ça nous fait du bien !

Ouvrir le champ de recherche pour s’habiller moins cher

Je suis d’accord pour dire que les friperies sont limitées dans le choix et qu’il est donc parfois difficile de trouver la perle rare. On doit cela aux arrivages qui ne sont pas forcément régulier mais surtout assez hasardeux. S’y rendre régulièrement est un atout indéniable. Mais sachez qu’il y a d’autres endroits susceptibles de vous intéresser et cela constitue ma deuxième astuce pour dénicher des trésors.

Magasins de brocanteurs :
Allez donc y faire un tour et vous verrez que l’on peut y trouver des choses étonnantes. Je conçois que la plupart ne savent même pas qu’il y a un brocanteur au coin de la rue. Utilisez donc votre moteur de recherche, on tape le nom de sa ville suivi de brocante, dépôt-vente ou autres et voilà le tour est joué. On pourra également s’apercevoir qu’il y en a beaucoup plus que l’on ne pensait.

Les structures Emmaüs :
Encore plus simple. On se rend sur le site internet, on clique sur je souhaite acheter en faisant attention de cocher la petite case uniquement du textile et on ajoute son code postal pour la localisation. Voilà, on obtient directement les lieux où l’on peut se rendre pour garnir sa garde-robe. En plus, on fait un geste pour la planète. C’est pas beau ça ?

Les magasins Hippy Market :
Bon là, il n’y en a pas des millions en France et il faudra se rendre à Paris ou à Nice. Cependant, il y a un large choix de vêtements vintage 100% éthique.

Kiloshop :
Là encore, il n’y en a pas non plus des masses mais si vous en avez un pas loin de chez, je conseille vivement. Le principe est simple, on paye au poids ! Tout juste l’idéal pour acheter des T-shirt ou des chaussettes au plus bas prix.

Vide-grenier :
On sort des boutiques pour le particulier à particulier. A l’instar des brocantes ou des friperies, il n’est pas rare de dénicher des trésors dont certains n’en ont plus l’utilité.

Se rapprocher des gérants des friperies

Mon dernier conseil et surement l’astuce la plus géniale. Si vous voulez économiser du temps et ne pas avoir à passer régulièrement dans telle friperie ou brocante, la meilleure solution est encore d’être au courant de ce qu’elle contient, non ? Fini donc les boutiques remplit à n’en plus pouvoir, faites-vous ami avec les gérants et vous pourrez avoir une vision d’ensemble du magasin sans même vous y rendre. Cela vous garantira également de ne pas louper les bons plans.

Cependant attention à ne pas dépasser les limites. Si vous posez la question pour savoir s’il y a eu un arrivage précis et recevez un non, n’insistez pas pour que le gérant essaye de vous trouver ce que vous voulez. Autre chose, ils savent très bien faire la différence entre une robe à 50 euros de base et celle qui en coûte 300. En quête de la robe tendance, demandez donc si de belles pièces leur sont parvenues.

Améliorer vos relations avec les gérants de friperie ou de brocante, ça passe par plusieurs choses. Déjà, il faut savoir qu’ils ne sont pas là pour vous arnaquer et faire une grosse marge. Les prix sont calculés au plus bas possible et sont bien inférieur au marché, n’essayez donc pas d’obtenir des réductions. Cependant, si vous constater un produit avec un défaut, il peut être utile de souligner sa présence bien que le prix affiché a de grandes chances d’en tenir compte. N’oubliez que c’est avant tout des boutiques d’occasions. La méthode du « il est moins cher à tel endroit », c’est comme à Intermarché ou à Leclerc, ça ne fonctionnera pas. Pire encore, les deux pièces sont surement différentes au niveau de l’usure ou des coutures. C’est comme cracher sur le travail du gérant qui a étudié la pièce en question pour en fixer le prix.

Voilà, vous l’avez compris, une bonne relation ça passe par accepter les prix et donc le travail des gérants. Ce qui est génial, c’est qu’une fois que vous serez plus proches, vous pouvez obtenir certains avantages. Par exemple, on pourra vous contacter directement dans le cas d’un bel arrivage ou encore vous laissez embarquer une ou deux pièces à l’essai. Eh oui, la confiance, ça se gagne et ça paye.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here