Bonjour à toutes, aujourd’hui on va découvrir comment on peut mettre en valeur nos pubis en les taillant de la même façon que les hommes pourraient s’amuser à le faire avec leurs cheveux. Ce n’est pas parce qu’on respecte la Nature qu’on ne peut pas exprimer nos talents artistiques, bien au contraire, le tout c’est juste de se fixer des limites. C’est comme le corset : on peut en porter mais sans serrer, ou comme le maquillage : on peut se décorer mais sans chercher à se cacher. Tout est une question de dosage et de respect de la Nature. Beaucoup de femmes choisissent l’épilation intégrale mais ce n’est pas notre cas, je dis alors un grand oui aux coupes artistiques. S’épiler totalement c’est sympa mais préserver un peu de cette nature c’est mieux. La nuance peut être légère pour vous, mais absolument pas pour votre sexe !

Petite histoire rétro : la mode a créé, crée et créera des culottes qui seront toujours de plus en plus courtes et étroites. Il faut savoir qu’auparavant, nos pubis étaient bien à l’abri dans des petites culottes de taille ergonomique. Et puis, mesdames Style et Mode sont passées et on a eu le droit à l’apparition de choses comme les tangas, les strings et autres maillots brésiliens ultra échancrés. Cependant catastrophe, les poils dépassaient ! C’est donc pour pouvoir arborer ces vêtements qu’on a commencé à pratiquer l’épilation, le monde à l’envers quoi : c’est nous qui devons nous conformer au vêtement… plutôt que l’inverse.

Les différentes épilations du pubis

les différentes épilations du pubis

Pour la forme d’épilation classique, un peu comme nos mères, bon là ça passe, dame nature est plutôt respectée et on laisse aussi tranquille les lèvres et la raie des fesses. Par contre, à partir du bikini, ça devient du n’importe quoi : ah lala l’épilation des lèvres, ces petites choses si fragiles, si sensibles aux sensations qu’on vient brutaliser au nom d’un soi-disant souci esthétique. Ne parlons même pas de la raie des fesses, juste ridicule, à commencer par la position qu’on doit prendre chez l’esthéticienne : allez hop, pieds derrière la tête. Je l’ai fait une fois pour un homme et à ce moment précis où j’avais les pieds derrière la tête, attendant fébrilement la sentence imminente de l’arrachage de mes poils dans l’une des zones les plus sensibles du corps. Je me suis sentie… un peu bête, il faut le dire. J’en suis venu à me demander : mais qu’est-ce que je fais là ?! À quoi ça rime tout ça ?!

Parlons esthétisme justement, et là ce sont mes conseils en terme d’ image que je retranscris.

★ Ce type d’épilation, à part le « classique », ne s’insère pas du tout de façon harmonieuse dans la zone du bassin, les plis des aines formant une double ligne disgracieuse.

★ Autre petite astuce relooking… oui même pour votre pubis : plus votre pilosité  sera petite, étroite voire inexistante, plus vous paraîtrez ronde ! !

★ Ensuite, je ne vois pas en quoi un maillot épilé dans sa totalité serait sexy parce que ce n’est tout simplement pas joli. Enfin si, OK c’est joli quelques jours : juste entre les rougeurs du début et la repousse, les boutons et les cicatrices après. J’ajoute aussi l’effet peau de poulet qui fait paraître tout ça sec et rugueux. C’est effectivement tellement glamour… Un homme m’a confié récemment qu’il avait fait l’amour une fois avec une femme qui était dans la phase repousse après une épilation « intégrale », vous savez ce genre de repousse où l’on ne peut rien faire parce que c’est trop court… eh bien ça lui a fait l’effet d’une éponge à récurer. Après, on ose nous dire que s’épiler rend la peau douce.

★ Dernière chose ultra importante, non seulement l’épilation ne rend pas la peau douce de façon durable, mais en plus, cela peut affoler notre système pileux, qui pour se « défendre » va commencer à créer des poils plus loin sur le haut des cuisses par exemple. Bref ça s’étale !

Ça commence par une simple épilation…

ça commence par une simple épilation

Si mère Nature, dans sa grande sagesse et sa divine intelligence qui nous dépasse, nous a mis des poils à cet endroit, c’est bien qu’il y a une raison, et si malgré nos dizaines de séances chez l’esthéticienne, nos poils repoussent… c’est que notre corps en a besoin. Il n’y a rien d’inutile dans la Nature ! Les poils permettent d’éviter l’échauffement dans cette zone où les frictions sont nombreuses, mais ils permettent aussi de protéger la flore de notre précieux appareil. Eh oui l’épilation, au contraire de ce que l’on peut penser, ce n’est pas toujours hygiénique. Ah non, moi je suis désolée, ça fait des années que je m’épile intégralement et je n’ai jamais rien eu !

Il y a toujours quelques exceptions qui confirment la règle, mais il serait temps qu’on fasse le rapprochement entre cette mode de l’épilation à outrance du pubis et, d’un autre côté, l’épidémie de mycoses qui touchent les femmes… un peu comme le rapprochement entre les aliments toxiques et le cancer. En somme, les petites filles d’aujourd’hui doivent trouver normal les mycoses, vu le nombre de pubs TV sur le sujet, ça fait froid dans le dos car quand j’étais petite, dans les années 80 et 90 il n’y avait pas ce genre de pub… apparemment ce n’était pas suffisamment grand public.

Et ce n’est malheureusement pas fini. En découvrant notre style épilation, cette mode de l’épilation à outrance fait naître de nombreux complexes chez les femmes. La standardisation du corps de la femme essaye aussi de passer par là, et donne une image très normée pour les femmes et les hommes, de ce que doit être une épilation « idéale ». Capuchon droit comme un triangle, petites lèvres droites, symétriques et quasi inexistantes… le tout bien évidemment tout rose. Bref, un véritable effet boule de neige, alors si on essayait de reprendre depuis le début, en laissant notre petite fourrure exister ?

Idées de coupes pour pubis

idées de coupe pour pubis

Maintenant, essayons d’être dans le respect de notre corps, on va juste donner un petit côté artistique, un peu comme une coupe de cheveux. Cette fois, on garde au maximum nos poils et là, la Nature a bien fait les choses puisque les poils c’est à la base tout doux ! Prenez donc une tondeuse et réalisez selon vos envies les formes ci-dessus. Enlevez tous les peignes pour avoir la plus petite hauteur de coupe et ensuite, taillez juste le haut du pubis en triangle, en cœur pour les romantiques, en losange, en flèche pour les coquines, en éventail ou encore façon coquillage pour les petites sirènes ;-). Un petit coup de tondeuse sur le haut des cuisses aussi si besoin. Avez-vous remarqué comme ces formes s’insèrent harmonieusement dans le bassin ? !

Plus vous aurez besoin de couper court, plus vous aurez besoin de lever la tondeuse,

Dans ce cas, attention tout de même, vous pourriez vous faire légèrement griffer.

Rajoutez l’un des peignes sur votre tondeuse si vous avez besoin de désépaissir votre petite fourrure. Pour les lèvres et les fesses, vous pouvez aussi raccourcir un peu mais sinon laissez votre sexe tranquille ! Si on veut que nos filles soient fières d’elles-mêmes et de leurs corps, c’est d’abord à nous de leur montrer qu’on accepte le nôtre !

44 COMMENTS

  1. Merci pour ces bonnes idées 😀 c’est beaucoup plus original que les « coupes » traditionnelles et en plus c’est respectueux du corps !

  2. Ah c’est sympa comme article 😀 Bonne idée!! C’est vrai que je devrais arrêter de maltraiter cette petite zone sensible avec mon épilateur (en plus qu’est-ce que ça fait mal, même avec des trucs soit-disant « faits pour »!!).

  3. Merciiiii pour cet article, ça me donne des idées 😀
    Pendant longtemps j’ai tout rasé en pensant que c’était ce qui plaisait et mon dieu quelle souffrance! Mais quel soulagement quand mon amoureux m’a dit qu’il me préférait avec des poils *-* Une libération! Maintenant je tonds juste de temps en temps et j’ai plus de soucis de peau qui gratte, qui pique, qui rougit, ou d’infections (ce qui était le cas avant) ; merci mère nature 🙂

    Des bisous!

  4. Bonjour,
    Merci pour ton article, ça donne des idées 😉
    Par contre, si effectivement l’épilation peut provoquer plus de mycoses, il n’y a pas que cela. A une période où je multipliais les mycoses, ma gynéco m’a mise en garde contre deux choses : les pantalons trop serrés et certains produits (pas tous) justement faits pour nettoyer cette zone…ben à te servir de certains tous les jours, ça décape plus qu’autre chose :/
    Et aussi les antibiotiques qui peuvent provoquer des mycoses…
    Avec tous ses conseils, surtout au niveau du lavage (savon tout simplement) et ben adieu les mycoses !

  5. Je confirme que le lavage c’est à l’eau ! 🙂 Et à l’extérieur, parce que même à l’intérieur l’eau peut agresser.
    J’ai utilisé à un moment donné ces machins sois disant qui nettoie et adoucissent la peau, qui provoque un bon nettoyage vuiiiiii bon pour la santé, tu parles ! Tellement désinfectant que Je me suis tapé mycose sans comprendre pourquoi… le pire c’est que ma gynéco m’a donné une gellule pour renforcer la flore…j’ai été encore plus malade. Résultat des courses ça m’a traumatisé..et depuis quelques temps, je ne fais confiance qu’à ma maman qui est naturopathe et je n’ai plus eu de soucis *touche du bois*, vive le naturel ! 🙂

  6. Je respecte tous les avis, mais je trouve votre appellation de l’intégrale hyper péjorative, en voulant lui donner volontairement un coté malsain et anormal. Les millions d’hommes se rasent tous les jours le visage, et personne ne va aller dire que ça leur donne un visage de « petit garçon » ! (et oui, naturellement, l’homme est barbu)

    Votre site est vraiment cool et je l’apprécie à bien des aspects, mais voila, je me sens incriminée .

  7. Vive les poils !!! Je les ai toujours aimés sur moi ET sur les autres, car je sais que c’est naturel et que la nature ne fait rien par hasard 😉 j’aime bien la « coupe » flèche, c’est très joli. Merci d’exister, tu nous rend la vie plus belle ! Retrouvons notre état humain…

  8. Sympa les coupes ! Tellement plus féminin que l’épilation ticket de métro (immonde) et celle « je n’accepte d’être femme » avec le look « petite fille » qui laisse vraiment à désirer… Merci pour cet article !

  9. Merci pour ce super article !! M’étant épilé intégralement pendant des années par amour pour un homme… et l’ayant toujours regretté, aujourd’hui je laisse cette zone tranquille mais. .. beaucoup de poils ne repoussent tout simplement plus ! Hors cela est une désastre pour moi et esthétiquement parlant aussi, une astuce naturelle pour les faire repousser que je puisse tester ces supers formes avec la tondeuse ?

  10. Bonjour Princess Bio, je suis nouvelle sur ton blog et quoi de mieux pour commencer que de laisser mon témoignage sous ce super article. J’ai 29 ans et j’ai dû me raser le pubis au max une dizaine de fois. Tout ça pour plaire à mon cher et tendre alors qu’il m’accepte telle que je suis, avec tous mes poils depuis 11 ans déjà. Je trouvais ça tellement horrible, désagréable et inutile que je ne me mutile plus du tout depuis au moins 5 ans. Aisselles, pubis et jambes, mes poils font partie de moi et je les accepte. Pour ce qui est des formes avec la tondeuse, c’est à tester…. Encore merci

  11. Perso je me rase dans le sens du poils ce qui dépasse de la lingerie,et c’est tout.
    Donc repousse douce,pas d’irritation ni poils incarnés.
    Juste ptite taille triangle par goût de la géométrie

  12. Excellent article, qui m’a bien fait rire. Bon, je ne vais pas pouvoir mettre en pratique tout de suite, ayant fait viré la moitié des poils à la lumière pulsée il y a trois ans, mais si un jour ça repousse, ma foi…
    Ah, je voulais te dire, au passage, tu sais la tondeuse manuelle dont la photo figure sur un de tes précédents articles ? J’ai vu exactement la même chez Cdiscount dans les 20 euros ou 30 euros il me semble, je ne sais plus trop, c’était il y a quelques mois, je crois.
    Merci pour tes articles hors du commun et ta bonne humeur contagieuse. 🙂

  13. Sympa l’article ! Cependant j’aurais une petite question (indiscrète, certes, m’enfin bon… au point où on en est, hein) qui va nécessiter de raconter un peu ma vie, ou plutôt celle de mes poils.
    J’ai 20 ans, et je m’épile intégralement…. quand j’y pense, ou que je suis motivée. C’est à dire pas souvent en fait, honnêtement la plupart du temps c’est la jungle. Les poils ne dérangent pas monsieur, mais plus moi. Ca me gène plus pour une question… technique. Sérieusement, les poils pendant les ébats amoureux bah je trouve ça bof, ça « tire » sur la peau, c’est pas… Fin c’est pas agréable quoi.
    J’aimerais bien me débarrasser du moment « je m’arrache la moitié de la peau dans des positions intenables pour qui n’est pas gymnaste, et même franchement comiques tout en sifflant des mots pas catholiques à chaque retrait de bande » mais en même temps, j’aimerais bien aussi que mes poils n’aient pas envie de participer activement lors du passage à l’acte ! haha
    Je ne me vois pas trop « tondre » cette zone là… approcher un machin qui vibre dans tous les sens avec plein de lames de mes lèvres euh…. ça me fait un peu flipper, j’peux pas m’empêcher d’imaginer une scène genre massacre à la tronçonneuse en cas de dérapage (ce serait une situation plutôt comique vu de l’extérieur, mais moins quand il s’agit de soi-même!) surtout que c’est quand même plein de creux et de bosses à cet endroit là, pas comme un crâne ou le haut du pubis…

    On en vient donc à la question que je me pose: Pour palier à ce « problème », je ne vois pas trop quoi utiliser, « tailler » court aux ciseaux peut-être ? Ou alors prendre son courage à deux mains et essayer à la tondeuse ? Laisser comme ça et m’y faire ? (ça quand même ça m’embêterait un tantinet… c’est quand même censé être une partie de plaisir à la base! )
    Mesdames, je suis la seule dans ce cas là à se poser des questions existencielles, souffrir pour ne pas souffrir ou ne pas souffrir pour souffrir ensuite ? Telle est la question ! haha

  14. Les poils pubiens sont un peu tabous alors quand on tombe sur un article comme celui là où on ne te dit pas que pour être féminine et attirante il faut se mutiler, ca fait plaisir !

    J’ai 20 ans et j’ai commencé à me poser la question de l’épilation intime lors de mes premiers rapports. La première fois je me souviens même m’être excusée auprès de mon compagnon, en étant terriblement gênée, de ne pas être épilée du pubis… c’est pour dire le bourrage de crâne qu’on peut subir.

    J’ai eu la chance de n’avoir que des partenaires qui n’en avaient que faire que mon sexe soit poilus ou non. L’un m’a dit que si un jour l’attirance d’un homme pour moi pouvait être atténuée par mon sexe de jeune femme (et non de petite fille) c’est qu’il ne me méritait pas. Un autre m’a dit qu’il n’avait aucun droit pour me demander de m’épiler (lui étant très poilus) et que je ne devais le faire que par envie personnelle.

    Alors je me suis posée la question de pourquoi vouloir s’épiler le pubis sachant que ça fait mal, que ça facilite les infections (étant sujette à ça) et que personnellement je n’ai jamais trouvé ça très beau.

    Par pur curiosité j’ai voulu tout de même tester l’épilation intime (le brésilien) et je me suis rendu chez une esthéticienne pour que ce soit bien fait. Alors ça fait mal (bien que ce ne soit pas horrible), même sans être pudique la séance chez l’esthéticienne est franchement ridicule. Une fois fini, on a des rougeurs. Quand les rougeurs partent il nous reste la douceur d’une peau de poulet déplumé comme tu dis ^^ mais c’est « bien » (moi je trouve ça moche mais bon) pendant une très courte période. Puis c’est la joie de la repousse soit des démangeaisons, des petits boutons et une douceur toujours au rdv version hérisson !

    En résumé je me préfère nettement avec ma petite fourrure toute douce ! Jusqu’à présent je raccourcissais juste un peu avec une paire de ciseaux mais je pense me trouver une tondeuse ça sera surement plus pratique. Et j’ai bien envie de tester la forme coeur, l’éventail et le losange ! Le coquillage est très chouette en dessin mais je me demande si ça se verrait vraiment…

    Sur ce je vais lire ton article sur les tondeuses ! Merci pour ton blogue qui est vraiment intéressant 🙂 !

  15. Et pourquoi insistez-vous tant sur le fait que nous sommes toujours des « petites filles » si nous souhaitons avoir le maillot intégral ?
    M’enfin bon, je n’ai pas été conditionnée par je ne sais quel média et je trouve pourtant les poils terriblement dégueulasses. « Fourrure » , heu ouais… Si ça vous fait plaisir de vous comparer aux animaux. (Oui nous sommes des animaux okok. Mais nous sommes civilisés aussi 😉 )
    Mais voila si ça vous plaît, libre à vous !
    Je ne comprendrai jamais ces femmes qui veulent à tout prix afficher ce genre de choses…

    J’ai 21 ans, et je risque de vous choquer : je porte des extensions aussi, ah ! Et j’ai fais une rhinoplastie, ohlala je suis une pauvre enfant qui ne sait pas s’accepter. A vous entendre il faudrait s’insulter soi-même si on ne dépasse pas les 50 kilos. Oh mon dieu, quelle honte je suis sûrement une sombre aliénée qui n’accepte pas les bourrelets et les boutons disgracieux… Damn.

    En tout cas, je ne veux pas voir la tête des gars qui vous courtisent, poils dans le dos et sarouel vert fluo… Sûrement pas très agréable à voir.

  16. Moi je suis contre, mais pour entretenir ma toison j’utilise la pince à épiler (entre la coupe Classique et le Bikini, en rectangle mais je laisse tranquille LA zone). Est-ce malgré tout dangereux ?
    En fait la tondeuse me fait peur, je trouve l’épilation plus efficace. Donne moi des conseils, s’il te plait 😉

    Merci

  17. Salut! Tu a 100% raison. J’ai 22 ans, et j’ai tout épiler une fois quand j’avais 17 ans et c’était en pleine été, ça grattait et j’avais des petit boutons partout, et je me suis choper un furoncle à la repousse ! Depuis je rase juste vers les cuisses et sur le bas ventre et je de désépaissit le tout pour que ça fasse pas plus d’un centimètre. Par contre en hiver je fait rien je m’en fiche. En plus comme je suis blonde mes poils sont blond aussi alors ça ne me gêne pas.

  18. Bonjour!
    J’arrive peut-être un peu tard mais… je venais donner des astcues pour les filles qui ont fait l’erreur de jeunesse ultime : l’intégrale! J’ai fait cette erreur quand j’étais au lycée parce que « les poils c’est sale, les gens vont penser que j’ai pas d’hygiène! ».
    Laisser repousser au maximum en ne coupant qu’un peu à chaque fois … et ajouter une goutte d’huile de ricin au niveau du pubis (pas sur les muqueuses!) qui va favoriser la repousse naturelle et faire les poils plus doux et brillants! Et au fur et à mesure, les poils seront moins épais et redeviendront comme avant! (Bon après il m’a fallu 2 ans pour retrouver la même chose qu’avant exactement, un duvet tout doux, et pas noir et dru… après 3/4 ans d’épilation intensive)
    Et personnellement, je ne suis jamais tombée sur des copains qui préférés l’ épilation intégrale (et pourtant ils sont jeunes!)… Je pense que du moment que c’est entretenu, un joli triangle c’est toujours mignon 🙂

  19. Je me suis toujours débarrassée de ces poils avec de la crème épilatoires. Ca allait. Et puis dernièrement, après épilation, l’horreur. Sécheresse, douleur, inflammation… Ma peau m’a carrément fait comprendre qu’il fallait que j’arrête. Alors j’opterais bien pour ton type d’épilation dit donc 😀

  20. Sympa ton article, ça change de l’ordinaire ! 😉
    Personnellement j’aime bien la forme coquillage, c’est tout mignon :p
    Par contre (pour ton coeur par exemple) comment fais-tu ? Tu utilises un « pochoir » (lol) ou tu le fais au feeling ? Car ça demande de la précision pour qu’on voie bien la forme…

    En tout cas ça me donne envie d’essayer, mais encore faudrait-il que j’investisse dans une tondeuse car pour l’instant c’est encore épilateur (pas très bien, je sais…)

    Bises,
    Marine

  21. Moi je le fais à main levé comme pour mon trait d’eye-liner c’est juste une question d’entraînement. Sur la ligne du haut du pubis pour faire les deux ronds du cœur, je dégage les côtés de mon triangle naturel, ensuite je fais une fente au milieu et je peaufine pour faire de beaux arrondis 😉 Bises

  22. Le plus important c’est peut-être de faire comme on aime non?
    j’ai personnellement, le pubis épilé (enfin pas épilé à la cire, je déteste la douleur et attendre la repousse, simplement rasé avec une tondeuse bikini), intégralement, et je n’ai pas l’impression d’être une petite fille.
    Et oui j’aime aussi mettre des maillots très échancrés types brésiliens, sans avoir l’impression de me conformer à un vêtement.
    Je fais comme j’ai envie c’est tout 🙂
    Ah et j’oubliais, aucun problème de mycoses ou d’irritations…

  23. Salut, je pense que oui on fait comme on veut, cependant le but du blog c’est quand même d’être un blog axé vers le respect et la compréhension de la nature, or arracher ses poils pour de l’esthétisme ça ne rentre pas dans l’onglet « je kiffe ma nature ». Aussi, je comprends que les femmes qui s’épilent intégralement n’aiment pas être qualifiée de fillette, cependant d’un point de vue naturel ça donne cette impression, lorsqu’on est glabre c’est qu’on n’a pas eu la puberté (évidemment, en vrai on ne « régresse » pas à cause d’une épilation, heureusement !).

  24. Il ne faut en effet pas de brusquer déjà tu es connectée à tes sensations c’est super !! Parfois nos goûts sont juste une question d’habitude et avec toute l’imagerie du sexe féminin sans poils dans les médias ce n’est pas étonnant que tu trouves cela joli. Que tu préfères porter un pull bleu plutôt que rouge là oui c’est sûr tu fais comme tu as envie. Par contre pour les poils tu exposes ton petit sexe à plein de bactéries, si tu rases cela doit être désagréable au toucher et enfin c’est comme si tu rejetais ton corps d’adulte. Moi aussi je me suis rasée intégralement parce que je trouvais ça moche… j’avais 13 ans… mais là j’ai retrouvé mon sexe de petite fille et ça n’allait plus non plus. Depuis j’ai accepté mon corps de femme 😉

  25. Merci pour cet article qui mèle l’utile à l’agréable comme toujours ^^
    Je n’avais jamais pensé à donner un forme à ma petite fourrure autre que celle du maillot échancré (non merci pour le reste, je déteste et oui je trouve qu’on se mutile), chéri sera amusé sans doute 😉

    Bombum: oui on peut faire comme on veut, on peut aussi s’alimenter avec des aliments bourrés de pesticides, si on en a envie et qu’on trouve ça bon 🙂
    Je crois que le but de pin up bio est d’élargir l’horizon et de dire : »ok, posons-nous la question de savoir si c’est vraiment bon pour nous… » et le fait est que non…Plein de filles sont sujettes aux irritations et mycoses, ce n’est pas un mythe…tant mieux pour toi hein…

    à+ !

  26. Laquelle utilises-tu pour le maillot Pin-up Bio stp (laquelle est la plus pratique)? En utilises-tu plusieurs ou en as tu une toute en un supère pratique? Ha et je voulais te demander aussi ce que tu utilises pour les aisselles et les jambes? Merci 🙂

  27. coucou, un superbe article encore une fois, pour ma part j’ai eu l’intégrale très très longtemps (utilisation de l’épilateur, plus de soucis de douleur par la suite) et effectivement tel un vieux chêne, les racines cherchent de l’eau partout mouahhhaaaaahhhaaahhhh…bon pas eu de soucis de mycoses non plus , puis les positions peu probable que tu prends pour toujours être nickel c’est pas glamour, heureusement que j’étais seule dans ma salle de bain lol…;) , j’étais tranquille 3 semaines quand même, la ça fait un baille que je m’épile plus et ça ne me dérange pas le moins du monde….voila pour la tite expérience..me laisserai bien tenter pour le coquillage, je suis loin d’être une sirène mais les baleines vivent aussi dans l’eau…hihihi, gros bisous

  28. Bonsoir,
    pour la repousse de tes poils, tu pourrais peut-être essayer l huile de ricin. Tu peux en trouver en pharmacie ou sur le site Aroma-Zone ( pas de pub, mais j ai confiance en ce site ). C est une huile super épaisse, il en faut très peu, elle stimule la pousse des cheveux, cils, poils. Un petit flacon ne coûte pas très cher, moins de 5 euros, tu ne risques rien à essayer !!!! Le mieux est que tu la mettes le soir, vu comme elle est épaisse !!!!
    Voilà, j espère que ça t aidera à retrouver une magnifique toison LOL pour une séance de sculpture 😉 !!!!!
    Bisous bisous, camarade de toison libérée !!!
    Francesca

  29. Comme je suis une rouquine naturelle, voilà, c’est plutôt clairsemé dans cette zone! Je laisse donc, depuis déjà 1 an ou 2, libre court à la nature. Je me sens plus libre, évidemment, de ne plus être contrainte ni à l’épilation, ni au rasage. Finit les infections à répétitions, les poils incarnés, et les rougeurs si ma petite peau claire et sensible! Et là, BAM, je tombe sur ton article, et je suis franchement tentée de donner une forme originale à mon jardin secret! ^^ Ça risque d’être beaucoup plus joli que quelque chose d’informe et clairsemé sur les bords…. Bref… je dois impérativement investir dans une tondeuse!!! Quels modèles me conseillent tu? 😀

  30. Super une tondeuse manuelle, rien de plus écolo bravo !!! Pour ta question le poil est en forme de cône, s’il est coupé vers la base, il est épais et la coupe lui donne ce côté tranchant qui pique, plus il est long (sachant que ce n’est pas comme des cheveux, il y a une longueur maximale) plus il s’affine et donc s’adoucit, donc ce n’est pas une histoire d’outil. En fait il faudrait un deuxième outil pour user un peu le poil… faudrait que je fasse des recherches. Pour la tondeuse il y a des liens en bas de l’article 😉

  31. ah, ça fait du bien de lire cela … moi l’épilation avec ma peau hypersensible, c’était une torture, ça me donnait des hématomes partout ( sexy ! ) et après, lors de la repousse et là où la peau était nue, des irritations à hurler … Depuis un an, j’expérimente le poil en liberté et plus aucun désagrément, magique ! bon, juste une zone qui s’est étendue suite à deux opérations où j’ai été rasée intégralement. Bref, ça me tente bien une petite coupe, et l’idée d’y mettre un peu de glamour 🙂 je vais investir dans une tondeuse 😉 quelle est la différence avec un rasoir électrique? merci pour cet article !

  32. Un rasoir ce sont des lames qui coupent à même la peau alors que la tondeuse ce sont des dents qui se croisent pour faire comme des ciseaux qui couperaient des cheveux. Sachant qu’il y a des rasoirs électriques sur lesquels on peut ajouter un peigne de tondeuse pour couper une petite hauteur 🙂

  33. Encore un article très intelligent, merci Pin-up Bio ! Cela fait un moment que la question de l’épilation se pose à moi : dois-je continuer à me mutiler en m’épilant ou me rasant ? Dois je laisser vivre mes poils sans me soucier de l’esthétique malgré le regard des autres et de mon bien-aimé ? Pas facile … pourtant la réponse est venue à moi tout simplement. Je suis cette année en Nouvelle-Zélande et ici il est difficile de trouver un salon esthétique ou de la cire en supermarché. L’idée de me raser ne me plaisait pas, d’1 parce que ça fait beaucoup de plastique utilisé et jeté, de 2 parce que ça m’irrite la peau et de 3 parce que ça n’est esthétique que le temps d’une journée …C’est alors que je me suis souvenue de ton article sur la tondeuse, et j’ai tenté avec celle de mon bien-aimé. Miracle ! Comment être belle tout en se respectant et respecter la nature 🙂

  34. Merci beaucoup pour cet article déculpabilisant.J’ai une peau très réactive et je suis allergique à la crème dépilatoire et la cire, n’en parlons pas, surtout quand on a une peau noire, on a vite fait d’avoir les tâches en cas de réaction sur la peau. La tondeuse est ma meilleure amie depuis 3ans.
    Très bonne continuation 🙂

  35. Et bien moi je ne coupe RIEN <3 Je suis atteinte d'hirsutisme [aggravé j'aurais tendance à dire d'ailleurs — parce que j'ai une moustache ET une barbe] et un jour j'en ai eu marre de me battre contre mon corps — certes la nature m'a "loupé" mais bon je suis comme ça et les gens n'ont rien à dire contre mon corps (il devrait déjà s'occuper de leur problème j'imagine). Mon pubis est inerte et avant j'étais sujette aux cystites et plus aujourd'hui !
    Merci pour ton article <3 !!!

  36. Bonjour !
    Je tiens à dire que vous êtes une personne extraordinaire qui fait tout pour qu’on accepte notre corps. Vous savez tout rendre beau, les poils, les règles, la femme en général! Et je trouve ça super, c’est bien loin de ce qu’on l’on nous dit tout les jours. J’ai presque pleuré en lisant certains de vos articles car ils sont tellement vrai ! Vous redonnez le sourire et la bonne humeur, c’est formidable !
    Et vous avez raison l’épilation rend pas la peau douce, en tout cas pas à cet endroit là c’est sur ! C’est même pas doux quand on vient de le faire je trouve, ça fait des boutons, on peut se faire mal en le faisant. Si bien qu’on ne peut même plus faire l’amour quand on veut, tout est décidé par la repousse du poil et non nos envies. Je compte bien acheté une tondeuse car c’est beaucoup plus respectueux !
    Merci beaucoup *-* 😀

  37. Bonsoir a ttes,
    Je pratique l’epilation integrale du maillot depuis pas mal dannees (je ne me rapelle plus mais au moins 7 ou 8 ans) et je n’ai jamais souffert de mycoses, donc ce n’est pas une fatalite en soi non plus, je voulais juste preciser. Je prefere personnellement les sensations sur une peau nue et je nai aucun pb de frottement dans les vetements cest pourquoi je m’epile ainsi. J’aimerais bien parfois m’amuser un peu et laisser qqs poils sur le haut du pubis pr faire une forme, malheureusement je n’en ai plus la possibilite car a force d’epilations mes poils ne repoussent plus ou sinon pas sur tte la surface (j’ai une faible pilosite a la base aussi, les estheticiennes hallucinent a chaque fois). C’est un peu frustrant car du coup je n’ai plus d’autre choix que de continuer a epiler integralement, mais je vs cache pas que c cool aussi car jai presque plus de poils a cet endroit donc ca necessite peu d’entretien et c presque indolore 🙂
    Bon voila 🙂

  38. Bonjour.
    C’est plutôt cool de voir un article dans ce sens et j’aime beaucoup le ton général de votre blog. Mais je regrette cette culpabilisation adressée aux femmes qui choisisse de s’épiler (associées à des victimes écervelées des diktas de la mode). Chaque personne devrait être libre de faire ce qu’il veux de son corps, et encore plus en ce qui concerne cette partie intime. Donc merci de ne pas associer les femmes qui s’épilent à des petites filles, c’est bien dommage et irrespectueux.
    Et je précise que je ne me sens pas attaquée personnellement. Vive le choix libre et l’acceptation de tous les choix que peuvent prendre les autres gens en ce qui concerne leur propre corps.

  39. Cet article m’intéresse, car j’épile souvent les lèvres pour faire plaisir à mon Jules, mais pas le pubis, car j’ai déjà essayé et je trouve ça très laid, sur moi tout au moins. De plus c’est vrai qu’après les poils ont tendance à s’amenuiser et ne plus repousser…Et l’épilation du pubis en forme cœur j’y pense depuis longtemps, mais pas facile à main levée. Alors j’ai découvert sur le net qu’il existait des pochoirs, peut-être peut-on même en fabriquer un soi-même à ses dimensions, et cela facilitera la tâche pour l’épilation je pense. Petite question ? est-il préférable d’utiliser une tondeuse à main ou électrique ? Je découvre ce blog aujourd’hui et j’adore….

  40. Hélas mon chéri préfère sans poil… alors, de temps en temps, pour lui faire plaisir, je rase le tout… mais bon ,je suis blonde et je n’ai que très peu de pilosité, donc c’est fait en moins de 30 secondes à la tondeuse (un cadeau de lui…)Mais c’est vrai que l’aspect après, c’est pas top car c’est un peu rouge… De toute façon, lorsque l’on a très peu de poils et qu’ils sont blonds, une tonte avec forme ne serait même pas visible…et qu’il y ai des poils, ou qu’il n’y en ai plus, cela ne change pas grand chose !
    Qu’importe, le plus important est de se sentir bien dans son corps et de l’aimer.
    Moi, perso, j’aime les poils… Un homme poilu, barbu… huuumm…et à mes yeux, une femme à l’état naturel est tout aussi sexy qu’une femme rasée.
    ouf, mon homme est barbu ! et tout compte fait, je ressens mieux le délicieux passage de sa barbe quand ma peau est à nu ! …
    😉

  41. Pour le premier point peut être est ce vraiment chez nous en occident mais ça n’est absolument pas le cas en orient où une femme se doit d’être épilé et d’ailleurs elles ont la façon la plus naturelle qu’il soit de s’épiler : le caramel. et c’est une pratique ancienne nullement lié aux vêtements…
    Je me suis toujours épilé et jamais raser, je n’ai jamais eu de repousse désagréable et qui « gratte » et ça ne s’en jamais étaler bien au contraire plus j’épile et plus les poils s’affinent voir disparaissent complètement sur certaines zones (notamment les jambes) et c’est encore plus marqué depuis que je suis passé au caramel…

  42. Bonjour,
    En ce qui me concerne, je m’épile. Mais loin de moi les dictats de la mode, et ce n’est pas non plus mon chéri qui me l’impose. Mais, les poils, ça fait mal pendant les rapports, ça fait mal quand on porte une serviette ou un protège slip, c’est difficile de s’essuyer après avoir été au toilette…
    Je ne m’épile pas intégralement, mais un minimum pour éviter ces désagréments. J’ajoute que l’épilation n’est pas douloureuse pour moi, j’ai quelques rougeurs pendant l’heure qui suit puis ça passe. Je n’ai pas une peau de poulet, ni de bouton, ni de poils incarnés, parce qu’une peau épilée, ça s’entretient (et même avec des produits bio comme moi…), il faut l’exfolier en douceur avant l’épilation et au moment de la repousse, il faut hydrater la peau, il faut s’assurer qu’elle est bien propre au moment de le faire…
    Je n’ai pas plus de mycoses ou d’infections urinaires qu’à l’époque où je ne m’épilais pas, j’en ai même bien moins.
    En résumé, pour moi, l’épilation, c’est vraiment un confort !
    Bonne journée !

  43. Quand on pense qu’au temps de la Marquise de Sévigné, on parlait sans gêne aucune des lavements qu’on appelait des purges avec clystère alors qu’aujourd’hui parler de la façon de tailler son pubis est devenu presque tabou… Où sont passées les femmes libérées de la fin de 30 Glorieuses, sûres de leurs droits, fières de leurs luttes, heureuses de leurs victoires…
    Alors bravo à Pin-up Bio et à chacune des intervenantes qui apportent leurs contributions au débat dans le respect des convictions de chacune.
    Autant vous le dire d’emblée j’aime les poils au féminin mais pas partout et pas en n’importe quelle quantité.
    D’un point de vue purement médical, il est certain que les poils ont un rôle à jouer ; en même temps il y a un aspect esthétique non négligeable et chacun sait qu’une femme qui se sent bien dans son corps est toujours plus belle qu’une qui ne s’accepte pas donc il est important que chacune soit libre de faire ce qu’elle veut avec la toison que la nature lui a donnée. Les pro-lisses diront que depuis la déforestation, les morpions ont quasiment disparu, qu’elles ont plus de sensations et que les cunni qui ne se finissent pas en tarte aux poils sont appréciés de leurs partenaires ; les inconditionnelles du système pileux rétorqueront que l’être humain est le seul animal qui a une pilosité plus abondante autour du sexe que sur le reste du corps et qu’il ne faut pas changer ça…
    Ayant un loisir un peu particulier qui m’amène à baisser bien des petites culottes féminines (non je ne suis pas médecin, j’ai dit loisir et pas pervers ni violeur non plus, elles sont toutes consentantes et volontaires :-)), je dirai que la tendance actuelle est que 75% des jeunes filles sont entièrement rasées en revanche ce pourcentage baisse à partir de 35-40 ans.
    Comme il faut de la mesure en toute chose comme le recommande le Bouddha, je suggère que (enfin le Bouddha ne dit rien sur l’épilation du minou à ce que je sache) :
    – L’épilation des aisselles et de la raie soit un acquis
    – Et que pour l’autre côté, un pass navigo soit préservé comme une sorte de pré carré éventuellement taillé par des doigts de dentellières selon par exemple les modèles présentés par Pin-up Bio.
    – Et surtout jamais d’épilation définitive car d’une part on peut avoir envie de changer de coupe et d’autre part pensons aux vieux jours : La barbe des hommes permet de cacher bien des cous disgracieux…
    A bonne entendeuse au bien entendu, bisous et au plaisir de vous lire.

  44. Comme personne ne te répond, je me permets de le faire même si évidemment je ne suis pas le plus légitime : Quand tu arrêtes de raser tu as l’impression que le poil est plus dur mais c’est simplement qu’il est plus court. Il n’est pas plus épais non plus. Bien sûr tu ne retrouveras jamais la douceur de ton premier duvet d’adolescente mais c’est normal puisque tu es devenue une femme entre temps. Donc en résumé un peu de patience et ton petit buisson va renaître comme le phénix.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here